Réussir sa palettisation | BLOG

Les films plastiques non étirables sont indispensables au conditionnement de nombreux produits. Ils permettent d’emballer, de regrouper, de protéger ou encore de sécuriser la marchandise.

Mais qu’entends-t-on précisément par film plastiques non étirables, sacs, housses ou coiffes ? Comment sont-ils composés et quels sont leurs usages ? Quelle est la dimension écologique de ces produits ? Toutes les réponses à ces questions et bien plus encore, dans cet article.

Définition et utilisations du film polyéthylène, housses, sacs et coiffes

Le film polyéthylène non étirable regroupe un éventail immense de produits différents. Pour la partie palettisation, on utilise du film plastique permettant d’entourer les produits palettisés ou des housses. Ces deux produits existent en version rétractable ou non et permettent de protéger les palettes et donc la marchandise de l’humidité, et de la poussière lors du stockage et du transport. La housse rétractable pour palette est idéale pour maintenir les charges lourdes ou instables.

La coiffe est utilisée en complément du film étirable. Ressemblant à une feuille en plastique que l’on place au-dessus de la palette ou entre les couches de produits, elle protège les produits de la pluie et des salissures. Sur une palette carton, la coiffe peut être maintenue avec du film étirable ou une bande de strap (sorte de gros élastique) pour le maintien des charges.

De manière générale, le film plastique non étirable réunit également les consommables liées à la mise sous film : les sachets zip, les sacs poubelles ou encore les films permettant d’emballer des paquets de gâteaux, des boîtiers de CD ou DVD, des bouteilles, etc. On compte également au sein de la famille du film plastique non étirable, les sacs en papier kraft et les sacs doypack en papier plus éco-responsables.

Tous ces produits sont utilisés dans l’industrie pour protéger les marchandises en surface contre les frottements, l’exposition à l’humidité ou à la poussière. Ils sont conçus pour s’adapter à la forme de leur contenu ou des palettes.

Composition et travail du film plastique non étirable

Il existe différents types de matières et de manières de travailler la matière dans la fabrication des films non étirables. Parmi les matières qui composent ces films, on trouve :

le polyéthylène, à basse, moyenne ou haute densité et 100% recyclable (sacs poubelles, sacs zip,…). En basse densité, il peut contenir plus de 50% de matière recyclée.

le polypropylène, à la fois brillant et plus rigide que le Polyéthylène. Il est fréquemment utilisé pour son esthétisme (emballage de bonbons, parfums,…) et est recyclable

le polyvinyl chloride ou pvc, de moins en moins utilisé (bougies, lots de sous-vêtements) du fait de son impact sur l’écologie (non recyclable et dégage de la vapeur de chlore).

le POF (Polyoléfine), alliage de couches de polyéthylène et de polypropylène pour un emballage de présentation à la fois fin, brillant et résistant et toujours 100% recyclable (emballage de lots de boîtes de gâteaux, emballage sécurisé des boîtes de jeu de société,…)

le film complexé, méthode qui combine au moins deux film de matière différentes que l’on associe à l’aide d’un adhésif technique (comme un contrecollage) et que l’on retrouve notamment dans l’alimentaire (sachets pour salades en papier et polyéthylène, sachets doypack en kraft…)

le film bio sourcé qui lui est en tout ou partie produit à partir de ressources naturelles et qui est parfois compostable ou à défaut recyclable (Green POF à base de 53% de matière bio sourcée, sacs en fécule de maïs ou de pomme de terre, sacs hydrosolubles,…).

Certains matériaux sont naturellement aptes au contact alimentaire tel que le polypropylène, tandis que d’autres ne le sont pas.

Le film que l’on appelle rétractable vient en fait de la manière dont on produit et travaille ce film plastique. La plupart des films sur le marché sont soufflés et se rétractent naturellement dans un sens rétractable mono orienté). Le film rétractable bi orienté est quant à lui d’abord étiré dans un sens puis soufflé ensuite, afin d’optimiser sa rétractation. 

L’utilisation de machines pour le filmage dépend du produit. Les housses par exemple, sont plutôt utilisées de manière manuelle et faiblement mécanisées.

Aujourd’hui, la plupart des films plastiques non étirables sur le marché sont utilisés sur des machines en automatique. Pour la mise sous film plastique, on utilise des soudeuses en cloche, des soudeuses en L, des tunnels ou encore des soudeuses classiques. Les soudeuses permettent par exemple de souder les films autour des produits, tandis que les tunnels vont venir rétracter le film autour du produit.

Le choix de la solution, et donc de la machine à utiliser, dépend de la cadence de production du client et de la quantité à produire mais également du budget et du degré d’optimisation souhaité par le client.

,

Chez Bulteau Systems, nous accompagnons nos clients qui ont aujourd’hui une solution manuelle, dans le passage vers une solution automatisée, dès lors que cela permet d’améliorer les conditions de travail des salariés chez leurs clients et, d’optimiser l’emballage de leurs produits.

,

Nos meilleures ventes


Partir de la problématique du client pour le conseiller au mieux

Pour choisir le film plastique non étirable le plus adapté à son activité, beaucoup de critères sont déterminants. Notre méthode chez Bulteau, est de partir de la problématique du client pour le conseiller au mieux. Nous analysons la solution actuelle et les besoins du client en interne, et nous le guidons dans le choix du consommable et/ou de la machine associée pour optimiser les méthodes de travail et les conditionnements de nos clients.

Afin de faciliter cette démarche, nous avons mis en place un outil interne permettant de renouveler et optimiser la solution d’emballage de nos clients, à travers l’adaptation des épaisseurs et des dimensions des films ou encore le changement de matières et des alliages.

Tous les produits de notre gamme film en plastique non étirable, sac, housse et coiffe sont personnalisables tant au niveau de la teinte (opaque, transparente ou teintée) que du graphisme (comme un logo) ou du conditionnement (rouleaux, vrac, liasses,). Nous mettons tout en œuvre pour apporter une réponse la plus adaptée la demande des clients, et nous les conseillons dans la personnalisation de leurs emballages.

La coiffe et la housse ont aussi l’avantage d’être des supports de communication pour une entreprise. En effet, on peut facilement apposer une marque pour gagner en visibilité notamment lors du transport et du stockage des marchandises.

Chez Bulteau, nous permettons aussi à nos clients d’utiliser des solutions moins polluantes, dans la composition des films par exemple et l’optimisation des épaisseurs.

La dimension écologique du film plastique non étirable

Aujourd’hui, le polyéthylène qui est toujours 100% recyclable peut être composé jusqu’à plus de 70% de matière recyclée. Le polypropylène est également recyclable mais ne contient pas de matière régénérée pour le moment. Le Polyoléfine peut quant à lui être produit avec 30% de matière recyclée (POF Basic) ou 53% de matière bio sourcée (Green POF).

Chez Bulteau Systems, nous encourageons nos clients à recycler leurs déchets et mettons à leur disposition des indications de recyclage par type de produit ainsi que du matériel de tri (supports sacs poubelles, sacs poubelles, signalétiques de tri) compatibles avec un compactage en presse à balles.

Nous travaillons beaucoup avec les acteurs locaux et mettons en avant notre fabrication française. Nous optimisons également l’impact écologique de notre activité au niveau du transport en essayant de choisir le fournisseur au plus proche du client afin de limiter l’impact CO2 de notre logistique de distribution.

Avec notre gamme de sacs en papier kraft, nous apportons une solution alternative aux sacs en plastique. Les pochettes d’expédition kraft sont également la meilleure alternative éco-responsable en remplacement des pochettes plastiques coex largement utilisés dans le e-commerce. Et notre nouvelle gamme de sachets doypack en Kraft/PE permet à nos clients de remplacer les sachets en plastique (sachets zip, sachets à souder, …) par un produit plus vertueux avec la même exigence en termes de résistance, de praticité et d’hermétisme.

Chez Bulteau Systems, nous vous aidons toujours à faire le bon choix de film, sac, housse ou coiffe à la fois dans une dimension éco-responsable, économique et performante. N’hésitez donc pas à contacter nos conseillers pour plus d’informations.

Nom *
Email *
Téléphone *
Adresse
Ville
Code postal *
Votre message
© Copyright 2022 - Bulteau CentralWeb